Organisation du marathon photo PCP 2022

Après le succès du premier marathon photo du Photo club de Puteaux ayant eu lieu en mars 2019, nous avons le plaisir de vous convier à ce nouveau marathon photo qui aura lieu le 17 avril 2022.

La dernière fois, vous êtes venus principalement de Paris, mais parfois également de Belgique.

Cette année, le contexte sanitaire, nous invite à renouveler l’expérience sous un format 2.0 !

C’est pourquoi l’organisation sera principalement basée sur une épreuve pilotée en ligne, même si vous devrez courir, scruter et photographier ce qui vous entoure dans la rue ou près de chez vous.

Cette organisation ouvre des perspectives palpitantes, puisqu’il vous sera possible, où que vous soyez en France ou à l’étranger de participer à cette compétition.

Le top départ vous sera donné le 17 avril au matin et la ligne d’arrivée devra être passée à 21h00 au plus tard.

Après 21h00, il sera trop tard pour nous soumettre vos photos sur les trois thèmes sur lesquels vous serez challengés.

Rendez-vous sur Zoom© le 17 avril prochain.

 

Règlement du marathon

Lors de la réunion de lancement du marathon, les trois sujets à traiter seront dévoilés.

Dès cet instant, vous avez jusqu’à 21 heures pour soumettre 1 photo sur chacun des trois thèmes proposés.

Attention, passé ce délai, aucune photo ne sera prise en compte pour la compétition ! Vous devrez donc faire preuve, en plus de maîtrise technique et de talent, d’organisation. Nous vous conseillons de boucler au plus vite vos prises de vue pour avoir le temps de satisfaire aux exigences du concours :

  • Les photos devront être déposées sur notre site au format jpeg (les photos au format RAW seront refusées) ;
  • Les photos devront avoir une taille maximale de 2Mo
  • Nous vous recommandons des photos dont la taille du côté le plus grand est de 1920 pixels
  • Les photos devront être prises le jour du marathon (très important, nous consulterons les Exifs de chaque photo)
  • Les photos ne pourront être traitées (si vous en avez le temps ! ) uniquement dans le but de recadrer une scène ou d’améliorer le contraste, les pixels sombres et les pixels clairs. Sur ce point, nous vous conseillons de prendre vos photos au format jpeg (et non en RAW) et d’effectuer vos corrections directement depuis votre appareil photos. Cela vous permettra de nous transmettre vos photos directement, « brutes de boitier ».

Ces contraintes mises à part, vous êtes libres de traiter les thèmes imposés comme vous le souhaitez, sortir dans la rue, restez chez vous, prendre votre voiture, votre vélo… Mais, ayez toujours un œil rivé sur l’horloge et maîtrisez le temps !

 

Petite trousse de survie

Le marathon photo est une très belle expérience, mais il convient de s’y préparer en amont, qui plus est sous un format « on-line ».

Voici une petite check-list pour bien se préparer :

  • Disposer d’un téléphone portable chargé (ou d’un dispositif connecté, comme votre pc qui vous permettra d’assister à la réunion de lancement du marathon) ;
  • Pour plus de souplesse, vous pouvez Télécharger Zoom sur votre téléphone portable (ce n’est pas obligatoire, car vous pourrez assistez à la réunion directement en ligne via un navigateur web) ;
  • Rejoindre la réunion Zoom le jour J à l’heure H du lancement du marathon (un mail avec une invitation vous sera envoyé) ;
  • Votre appareil photo (pensez bien à paramétrer vos appareils pour qu’ils enregistrent vos photos en jpeg de préférence ou en jpeg + RAW, et à vous assurer de bien connaître les fonctionalités de post-traitement intégrées) ;
  • Vos objectifs ;
  • Une batterie chargée…

Tout est important le jour J, donc soyez sûr d’être parfaitement prêt, car chaque minute compte.

 

L’annonce des résultats

Il n’est parfois pas simple de déterminer quel travail mérite de remporter une compétition et quels sont les lauréats. Le dévoilement des résultats sera fait le 9 mai 2022, deux semaines après la fin de la compétition.

 

Le jury

  • Sabine Glaubitz : Sabine est correspondante culturelle pour l’Agence de presse allemande (DPA) à Paris. Après des études en histoire de l’art et en médiation culturelle, elle s’est inscrite à l’IFP (Institut français de presse) à Paris ou elle passe son diplôme de doctorat en 1999. Elle a publié en 2014 «Sur les murs de Marseille : Street art in the city». L’agence DPA travaille avec une centaine de medias germanophones. Elle a travaillé plusieurs années pour la revue «Label France» publiée par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.
  • Christophe Mancardi : Christophe est jeune retraité des services aux entreprises. Passionné d’art et de musique (il est auteur-compositeur et chanteur), sa sensibilité artistique complètera celle de Sabine.
  • François-Xavier LEPRINCE : membre du club photo de Puteaux.

 

Le prix pour les lauréats :

Les trois gagnants verront leurs photos exposées dans la Galerie Rue de Paris à Assignan (https://www.galerieruedeparis.com/) :

« La Galerie Rue de Paris n’est pas une galerie comme les autres.

Elle n’existe que le temps d’un été. Et pourtant, depuis 2017 elle s’inscrit dans la durée.

Elle existe, parce que nous croyons que l’art joue un rôle en dehors des lieux habituellement réservés aux initiés.

La Galerie Rue de Paris est dédiée aux mille facettes de l’art : La peinture, le dessin, la photographie, la vidéo, l’art conceptuel.

Elle s’adresse à un public jeune, moins jeune, novice, confirmé et curieux. Elle veut être un lieu décomplexé et ouvert à tous.

La Galerie Rue de Paris fonctionne grâce à une association sans but lucratif.

Son but : Favoriser des rencontres entre créateurs et public.

Elle veut être un lieu d’échanges que le public et les artistes s’approprient et un lieu d’exposition ou l’art réagit à son public et/ou à son environnement. »